L'Iguanodon'tche et la Tyrannozuur 

Les auteurs qui publient en beulemans (ou bruxellois français), tels Virgile, Jean d’Osta ou Joske Maelbeek, pastichent volontiers Jean de La Fontaine. L'exercice d'une fable en beulemans m'a tenté très tôt (2000) ; rien de plus naturel, pour le débutant, que de pasticher « Le corbeau et le renard » ! Quinze ans plus tard, je me suis amusé à parodier « La Cigale et la Fourmi », dans un contexte tout à fait original, celui des dinosaures : L'Iguanodon'tche et la Tyrannozuur.

L’iguanodon est un dinosaure herbivore du Crétacé inférieur (-146 à -100 Ma) dont les spécimens les plus connus ont été découverts, en 1878, dans la mine de Bernissart, en Belgique, près de la frontière française. Cette collection, unique au monde, est visible au Muséum des Sciences naturelles de Belgique, à Bruxelles. Par contre, le Tyrannosaure est un dinosaure carnivore de l’Amérique du Nord, ayant vécu à la fin du Crétacé (-72 à -66 Ma). Ces deux animaux n’ont donc jamais pu se côtoyer. De même, l’assertion "Et toujours pas d'herb', ça n'a pas encore été inventé" est une pure licence poétique : en effet, un article de la revue Science (18.11.2005) note la présence de graminées (dont fait partie l’herbe) dans les coprolithes (excréments fossilisés) de grands dinosaures herbivores, à la fin du Crétacé, dans ce qui est aujourd’hui l’Inde. De même, parler de "dents de lait" pour un dinosaure est une contradictio in terminis !

Mais que ces considérations par trop sérieuses ne nous privent pas du plaisir de la zwanze !

o O o

L'Iguanodon'tche et la Tyrannozuur (2015-2019)
D'après "La Cigale et la Fourmi"

L'Iguanodon'tche (1) ayant chanté
Tout le Crétacé,
Se trouva caramel
Quand l'extinction sonna le rappel.
Och erme (2), plus la moindre kroppeke saloê (3),
Alleï gaa, da's toch nie woê (4) ?
Pas de ramonach' (5), giene paraa (6), pas même une feuille de thé ;
Et toujours pas d'herb', ça n'avait pas encore été inventé !
Elle alla crier "les temps sont durs"
Chez sa voisine, la Tyrannozuur (7).
- Adapteit aa e wa(8),
Deveneï comme moi, nécrophâch !
- Beikes(9), ça je veux pas ;
Et changer de régim', ça est plus de mon âch !
- Yo mo, yo mo (10), aare of joengere(11) :
Tu veux bouffer of ooitoengere (12) ?
- Mais moi j'ai pas des keute poutches(13)
Pour dans les cadâvers ôter les mouchkes !
- Oïe, Madame est une déghouteï …
Et quoisque tu faisais pour subsisteï ?
- Moi ? Je chantais à tire la righole(14),
Et ossi je jouais à la mijole (15) !
- Alleï gaa(16) ? ça quamême pas vrai ?
Eh bien moi, je m'en fous comme de ma première dent de lait !

Moralité
Iguanodon et Tyrannosaure n'étaient pas faits pour se comprendre,
Car aucun des deux de l'ôtre ne voulait apprendre !

_______

  1. Iguanodontche résulte de la contraction du terme d’Iguanodon et du beulemans dontchedeuntje) : ritournelle.
  2. Och erme (och arme) : pauvre de moi !
  3. E kroppeke salôe (een krop sla) : une laitue (salade) pommée.
  4. Alleï gaa, da's toch nie woê? ( Wel jij [nu], het is toch niet waar?) : allons, allons, ce n’est pas possible !
  5. Ramonach' (ramenas) : radis noir – On pense à la chanson « Ramonache » interprétée par Esther Deltenre, sur l’air de « Ramona » (1930).
  6. Giene paraageen prei) : pas de poireau.
  7. La Tyrannozuur: pour marquer le caractère acariâtre du Tyrannosaure, le suffixe de son nom a été remplacé par zuur ( : zuur), acide, acariâtre.
  8. Adapteit aa e waadapteert u wat) : adaptes-toi un peu.
  9. Beikes (populaire): pouah !
  10. Yo moja maar) : oui mais, se traduit le mieux par « oui mais non ».
  11. Aare of joengere( eieren of jong[eren]) : littéralement les œufs ou les jeunes, càd il faut choisi.
  12. Ooitoengereuithongeren) : mourir de faim
  13. Keute poutcheskorte pootjes) : de courtes pattes – porte sur les membres antérieurs particulièrement atrophiés des dinosaures bipèdes.
  14. à tire la righole(fr. à tire-larigot) : beaucoup, voire excessivement – le ‘h’ après le ‘g’ indique la prononciation flamande du mot. – Le remplacement d’un mot (inconnu) par un autre (plus familier) est classique en beulemans.
  15. La mijole (belgicisme) : jeu consistant à lancer des jetons dans un bac – Rendons ici un vibrant hommage à Joske Maelbeek, le Mijoleur du bas du haut de la ville(cf. la Revue du Cercle d’Histoire de Bruxelles – cehibrux.be) !
  16. Alleï gaa( : kom nou) : allons donc – Traduit en beulemans par allez toi !

Contactez-nous

  • Chaussée de Wavre 517-519 1040 Bruxelles
  • Tél: 02 223 68 44 (le mardi de 9h à 15h30)