Une langue qui a du chien

Une langue qui a du chien couvertureLorsque deux jeunes Françaises fraîchement arrivées à Bruxelles décident de s’intéresser à la langue locale, cela donne une enquête aux couleurs acidulées et au ton léger. Parties à la recherche de témoignages, elles rencontrent des défenseurs d’un parler qui disparaît. Cette enquête raconte aussi la complexité d’un pays trilingue dont la capitale est une ville à part. Bien documenté, ce livre s’adresse plutôt aux adolescents ou aux adultes. Chaque rencontre est racontée avec bienveillance et montre la curiosité mais aussi la spontanéité des autrices-narratrices. Même s’il s’agit de Bruxelles, le récit intéressera plus largement tout qui savoure la musique si particulière d’un parler à nul autre pareil.

Guylaine Germain (née à Bordeaux) vient d’être diplômée en journalisme (ULB). Depuis son plus jeune âge, elle voue une véritable passion pour Tintin. Le jeune reporter aurait-il influencé son parcours ? Après des études de droit et science politique, elle s’installe à Bruxelles en 2018 pour un master en journalisme. Son projet d’enquête en bande dessinée sur les dialectes bruxellois a alors germé de deux coups de foudre : le premier pour la ville de Bruxelles et le second pour les dessins de Bianca Dall’Osso (née à Paris) est diplômée d’un DNA en design d’expression mention image et narration (ESAL d’Épinal), aujourd’hui en dernière année de master à l'ESA Saint Luc Bruxelles.

Avec la participation de Joske Maelbeek et Jean-Jacques De Gheyndt

Une langue qui a du chien ! Petite histoire du bruxellois
Bianca Dall'Osso & Guylaine Germain
14,-€   -   ISBN 978-2-87572-066-5

Contactez-nous

  • Chaussée de Wavre 517-519 1040 Bruxelles
  • Tél: 02 223 68 44 (le mardi de 9h à 15h30)