Le libérateur de Bruxelles

Le libérateur de Bruxelles – Hommage à l’échevin t’Serclaes de Georges RolandLe libérateur de Bruxelles Georges Roland
Le poète fictif Roeland van der Borght est le témoin privilégié d’un crime atroce. La ville s’apprête à fêter Pâques, lorsque la nouvelle tombe : t’Serclaes a été agressé et va mourir ! Seigneur de Wambeek, Bodenghem et de Ternat et échevin de Bruxelles, membre des Lignages, il est né vers 1320 et meurt, assassiné, le 31 mars 1388. Il est entré dans l’histoire de sa ville en contribuant de façon décisive à la libération de la Ville lors de la Guerre de succession du duché de Brabant, le 24 octobre 1356.

Le sire de Gaasbeek est immédiatement désigné comme coupable de ce lâche assassinat et subira la terrible vengeance des Bruxellois. Mais la justice populaire est-elle vraiment infaillible ? Les chroniqueurs de l’époque ne se penchent guère sur les commanditaires de van Abcoude, aussi, l’auteur nous en propose-t-il sa propre version ... que nous vous invitons à découvrir par vous-même. 
Amoureux de sa Ville, l’auteur n’hésite pas à regrouper dans le roman de nombreux éléments
distinctifs de Bruxelles : Manneken Pis, l’iris, le lambik, l’Ommegang, etc. De nombreux faits et
personnages imaginaires complètent le roman. Fruit de recherches dans les archives des Arbalétriers de St Georges, le récit est traité en trois temps : les circonstances, le crime, la vengeance. Mais aussi, ce livre se lit avec le plaisir d’un roman policier. 

Georges ROLAND, Le libérateur de Bruxelles – Hommage à l’échevin t’Serclaes, Éditions Memogrames, Bruxelles, 2020, 260 pages ; prix :18 € – ISBN 978-2-930698-71-7

Contactez-nous

  • Chaussée de Wavre 517-519 1040 Bruxelles
  • Tél: 02 223 68 44 (le jeudi de 9h à 15h30)