Quand les noms de rue racontent l’Histoire 

L’opposition à Charles Quint et à Philippe II

Le Compromis des NoblesQuelque quinze rues, la plupart hors Pentagone dans le quartier dit européen, évoquent le conflit politico-religieux qui marqua les règnes de Charles Quint (1515-1555) et de Philippe II (1555-1598). Rue de l'Abdication : elle désigne la passation de pouvoir de Charles Quint à son fils Philippe II le 25 octobre 1555 dans une salle du palais du Coudenberg  / rue de la Besace :  avec l'écuelle, la besace est le symbole adopté en 1566 par  les conjurés  (également surnommés Gueux) opposés à la politique du roi Philippe II / rue Brederode : Henri, comte de Bréderode dit "le Grand Gueux" (Bruxelles 1531 - Recklinghausen (D) 1568), homme de guerre, un des meneurs de l'opposition à la politique du roi Philippe II ;  est à l'origine en 1566 du célèbre "Banquet des Gueux" tenu dans l'hôtel de Culembourg au Sablon. Statue au Petit Sablon / rue Calvin : Jean Calvin ( Noyon (F.) 1509- Genève (S.) 1564) théologien français et réformateur protestant / rue du Cardinal : Antoine Perrenot de Granvelle (Besançon (F) 1517 -Madrid (E) 1586)  ce chancelier de  Charles Quint, ministre de Philippe II et cardinal  possédait une propriété à proximité. A concentré sur sa personne l'opposition des nobles à la politique du roi Philippe II / rue Charles Quint : Charles V de Habsbourg  (Gand 1500- Yuste (Espagne) 1558), souverain des Pays-Bas, roi des Espagnes, des Deux Siciles, souverain des Amériques, empereur élu du Saint Empire romain germanique / rue des Confédérés : désigne depuis 1565 les membres de la Confédération des nobles signataires d'un acte d'union appelé "Compromis des nobles" qui dénonçait la politique du roi Philippe II / rue de l'Ecuelle :  avec la besace, symbole adopté en 1566 par  les conjurés  opposés à la politique du roi Philippe II / rue d'Egmont :  Lamoral, comte d'Egmont, prince de Gavre (La Hamaide-Ellezelles 1522 - Bruxelles 1568) homme politique et militaire qui symbolise l'opposition des nobles au roi Philippe II. Avec le comte de Hornes, il fut décapité sur la Grand-Place de Bruxelles. Statue au Petit Sablon / rue de l'Evêque : l'archevêque de Malines Perrenot de Granvelle  y avait acquis en 1570 une résidence que l'on appela "l'Evêché" / place des Gueux : épithète qui aurait été donnée  par le comte Charles de Berlaymont aux nobles venus présenter à la gouvernante Marguerite de Parme leur requête s'opposant à la politique du roi Philippe II / rue de Hornes : Philippe II de Montmorency-Nivelle, comte de Hornes (Nivelle v.1518 - Bruxelles 1568)  homme politique et militaire qui symbolise l'opposition des nobles au roi Philippe II. Avec le comte d'Egmont, il fut décapité sur la Grand-Place de Bruxelles. Statue au Petit Sablon / rue de l'Inquisition :  juridiction ecclésiastique adaptée à la situation locale par Charles Quint afin de combattre le protestantisme et qui poursuivit son action sous Philippe II ; sous le règne de ce dernier, la répression prit en plus la forme d'un tribunal d'exception jugeant l'hérésie et la dissidence politique : le Conseil des Troubles / rue Luther :  Martin Luther ( Eisleben (D) 1483-1546)  moine augustin allemand, théologien et réformateur protestant , un des premiers grands écrivains de langue allemande / avenue Marnix : Philippe de Marnix, seigneur de Sainte-Aldegonde (Bruxelles 1540- Leiden (P.B.) 1598) calviniste convaincu, diplomate au service de Guillaume d'Orange, bourgmestre et défenseur d'Anvers en 1584-1585, écrivain et pédagogue, un des grands littérateurs de langue néerlandaise de son époque. Statue au Petit Sablon / rue de la Pacification : se rapporte à la Pacification de Gand, acte qui le 8 novembre 1576 unit les provinces des Pays-Bas espagnols contre l'autorité du roi Philipe II. Il s'efforçait notamment de mettre fin aux querelles religieuses / rue du Taciturne : Guillaume de Nassau, prince d'Orange dit Guillaume le Taciturne (Dillenburg (P.B.) 1533 - Delft (P.-B.) 1584) chef militaire fondateur des Provinces-Unies et principal opposant à la politique du roi Philippe II dans les Pays-Bas espagnols. Statue au Petit-Sablon.

Heyblom Jean, historien et AESS

Contactez-nous

  • Siège social et adresse postale
    Cercle d'Histoire de Bruxelles
    c/o Jean-Jacques DE GHEYNDT
    6, rue de Dinant
    1000 Bruxelles

  • Tél: 0470 43 32 49

  • Email : info@cehibrux.be