Aux Armes de Bruxelles : flâneries urbaines

Aux Armes de Bruxelles : flâneries urbaines,
Christopher Gérard,
éd. Pierre Guillaume de Roux, Paris, 2017

« L'auteur se promène dans Bruxelles comme autour de sa chambre. Et puis, par cercles concentriques mais qui seraient ceux d'un paradis urbain, il pérégrine parmi ses lieux d'élection, librairies, jardins publics, musées, maisons de thé et autres étapes hospitalières d'une capitale dont il nous confirme qu'elle est imprégnée d'un art de vivre sans équivalent ».
Cet extrait de la préface de Jacques De Decker, Secrétaire perpétuel de l'Académie royale de Belgique, à cette deuxième édition revue et corrigée de l'ouvrage nous en fournit clairement l'essence. Les différents chapitres du livre peuvent en effet se résumer en une formule « un sésame pour Bruxelles », expression qu'utilise d'ailleurs Jacques De Decker pour sous-titrer sa préface. Ceux-ci se présentent comme autant de flâneries à travers notre capitale au fil des saisons. 

Aux armes de bruxellesMais que signifie flâner ? C'est, selon Le Petit Robert, « se promener sans hâte, au hasard, en s'abandonnant à l'impression et au spectacle du moment » ce à quoi nous invite sans conteste l'auteur, sauf que ce n'est pas au hasard, mais suivant ses coups de cœur. Comme prétexte à cette visite littéraire, historique, artistique et gourmande, Christopher Gérard prend la rencontre avec une certaine Louise, réelle ou fantasmée, à qui il veut faire découvrir les secrets et tous les charmes que recèle notre ville, « car ici tout est caché, à deviner ». Il nous entraîne alors dans une aventure captivante qui va nous faire connaître ses parcs favoris, des maisons à l'architecture remarquable qu'il a pointées, ses penchants artistiques dans des musées, ses plats favoris dans des restaurants , ses boissons phares dans des cafés typiques, ses librairies ou bouquineries préférées, en somme autant de madeleines de Proust qui nous font découvrir un Bruxelles que les touristes pressés ou même la plupart des Bruxellois négligent faute d'ouvrir les yeux et de justement prendre le temps de flâner. Nous avons particulièrement apprécié cette découverte à travers les lieux, les écrivains qui ont célébré Bruxelles et les atmosphères qu'il évoque, le tout dans un style limpide qui coule agréablement avec un vocabulaire précis. Nous partageons ses avis discrets, pourtant bien présents, teintés d'un humour léger, pourtant piquant, par exemple sur la ‘bruxellisation’ ou sur la disparition de certaines enseignes (cafés ou restaurants) ou encore sur l'Europe bureaucratique. Notons au passage que le restaurant Aux Armes de Bruxelles qui donne son nom au livre et qui est un des endroits fréquentés et cités par l'auteur connaît des difficultés de gestion dues à la reprise récente de ce haut-lieu de la gastronomie bruxelloise par un groupe peu soucieux de la tradition. Toujours dans ce cadre, l'auteur cite son ‘stampcafé ‘Chez Marcel  disparu de la place du Jeu de Balle, ce qui nous a doublement touché, car Marcel Maes est un de nos amis très chers et un ancien administrateur du Cercle. En conclusion, nous recommandons chaudement la lecture de ce livre : par son approche originale qui en fait un ouvrage qui sort de la routine habituelle et formatée des guides littéraires ou autres, par son style qui débouche sur une lecture très agréable et par la connaissance pointue du narrateur des arcanes de notre capitale. Il partage généreusement aussi avec ses lecteurs les adresses de ses coups de cœur ( p.277-281).

Christopher Gérard, licencié en Philologie classique (ULB) a fait carrière dans l'enseignement ; critique littéraire, il est aussi l'auteur de deux essais, de quatre romans et d'un livre de nouvelles. Son ouvrage Aux Armes de Bruxelles (1ère éd. en 2009) a obtenu le prix Félix Denayer par l'Académie de langue et de littérature française en 2010 ; site internet officiel de l'auteur : http://archaion.hautetfort.com/

éd. Pierre Guillaume de Roux, Paris, 2017, 288 pages,
ISBN : 978-2-36371-203-5 ;
Prix standard : 21,90 €

Contactez-nous

  • Chaussée de Wavre 517-519 1040 Bruxelles
  • Tél: 02 223 68 44 (le mardi de 9h à 15h30)