Si j'avais des ailes, Bruxelles au temps de Charlotte Brontë

Nous avons lu pour vous

Si j'avais des ailes, Bruxelles au temps de Charlotte Brontë par Nathalie Stalmans, Genèse édition, ISBN 979-1094689233, 168 pages, prix : 19,50 €

Le séjour en 1842-1844 de  Charlotte et d'Emily Brontë qui avaient  quitté l’Angleterre pour venir étudier le français au Pensionnat Héger dans l’idée d’ouvrir ensuite leur propre pensionnat de jeunes filles  avait retenu l'attention de notre Cercle. Une conférence par Helen MacEwan en janvier 2017, auteure du livre " Les sœurs Brontë à Bruxelles, CFC-Editions, Bruxelles, 2015 "  et son article dans notre revue de  juin 2018 intitulé "La vie culturelle bruxelloise dans Villette de Charlotte Brontë en sont la preuve. C'est donc avec un plaisir évident que nous avons pris connaissance de l'ouvrage de Nathalie Stalmans, docteure en Histoire ('ULB) et enseignante qui a déjà écrit  deux romans historiques se déroulant à Bruxelles : 1) Finis Terrae ,sous les pavés l'enfer, éditions Terre de brume (Dinan) en 2014 qui eut un grand succès médiatique (Prix des Lycéens 2017 et qui fut salué par les chroniqueurs de l'émission LIvrés à Domicile de la RTBF  2) Le vent du boulet,  Genèse édition, 2018 qui rencontra également un accueil très favorable.  

 

livre StalmansCe troisième ouvrage, comme nous l'indique l'auteure dans l'avant-propos, se base sur Jane Eyre, Villette, La maîtresse d'anglais, la correspondance conservée de Charlotte Brontë et celle d'Elisabeth Gaskell, (1810-1865), écrivaine britannique et biographe de Charlotte. C'est d'ailleurs par l'entrevue entre Elisabeth et Patrick Brontë que commence le livre. Nous sommes en 1856 et le père de Charlotte demande à l'écrivaine britannique d'écrire une biographie hommage de sa fille, décédée un an auparavant ; Elisabeth acceptera : « ce sera elle, l'auteure de la biographie qui touchera la totalité des droits. L'écriture lui coûtera du temps et de l'argent. Elle évoque les voyages qu'elle devra effectuer. En particulier à Bruxelles. Elle veut visiter le pensionnat Héger ».  Nathalie Stalmans va donc dérouler son histoire  à  partir de la lettre qu'Elisabeth adresse à Bruxelles pour être reçue par le couple Constantin et Zoé Héger. Ce courrier va plonger le pensionnat dans un émoi profond.  L'auteure nous fait alors prendre successivement connaissance des réactions de différents protagonistes devant cette annonce : la servante Eugénie la Boiteuse dite Manke Née en bruxellois, la directrice Madame Zoé Heger, le trouble Monsieur Constantin Héger, la cuisinière Scheile Leentje, Mademoiselle Zelie, une enfant adoptée par le couple Héger, élève du pensionnat pendant le séjour de Charlotte et devenue professeure par la suite dans l'institution, nous livreront un à une des potins et leurs différents points de vue (ressentiment, haine, jalousie) sur la personnalité, pas toujours appréciée par l'un ou par l'autre, de Charlotte pendant son séjour au pensionnat. Vers la fin de  l'ouvrage, l'auteure nous narre la rencontre d'Elisabeth Gaskell et de Constantin Héger dans le salon du  pensionnat Héger. La correspondance entre Charlotte et Constantin Héger y est largement abordée. A  diverses reprises , le roman nous plonge dans le Bruxelles des années 1840 -1850 : que ce soit par l'évocation du carnaval, d'expositions, de diverses fêtes (par exemple fête des Arbalétriers au Sablon, visite royale de la reine Victoria,) ou par la description précise des locaux du pensionnat ou encore du quartier Isabelle :  nous avons particulièrement apprécié la manière dont Nathalie Stalmans nous  restitue ce passé et avons ressenti la qualité et la profondeur de la recherche documentaire qu'elle a effectuée à cet effet.

Nous conseillons vivement la lecture de ce roman très agréable par son fond qui nous apprend à mieux connaître Charlotte Brontë et le Bruxelles de son époque, mais aussi par sa forme à l'écriture fluide, précise et plaisante. Il vous procurera beaucoup de plaisir. En somme, un ouvrage qui en rejoignant votre bibliothèque vous donnera sans doute envie de lire ses autres romans.

Si j'avais des ailes, Bruxelles au temps de Charlotte Brontë par Nathalie Stalmans, Genèse édition, ISBN 979-1094689233, 168 pages, prix : 19,50 €

Contactez-nous

  • Chaussée de Wavre 517-519 1040 Bruxelles
  • Tél: 02 223 68 44 (le jeudi de 9h à 15h30)