Chronique 1914-1918 : "1914 Illustré" analyse du n° 10 de la revue

Nous terminerons l'analyse des différents numéros de la revue en nous penchant sur le n° 10 d'octobre 1914 qui a la particularité de présenter quasi entièrement des photos de Bruxelles occupée. Seule la dernière page y fait défaut. En couverture, nous trouvons des photos du palais de la Nation occupé par les troupes allemandes. On voit stationner canons et automobiles rue de la Loi tandis que du côté de la rue de Louvain le péristyle est envahi par les cuisines de campagne.

Lire la suite

Chronique 1914-1918 : "1914 Illustré" analyse des n° 7, 8 et 9 de la revue

La page de couverture du n° 7 (octobre 1914) nous montre une vue de la ville de Louvain en ruines avec en gros plan son Hôtel de Ville ; comme nous l'avons déjà écrit dans l'analyse du n° 3 de cette revue et rappelé dans celle du n°4, on ne trouve toujours aucune allusion aux exactions des troupes allemandes dans cette ville. La censure allemande joue pleinement son rôle et les rédacteurs de la revue suivent sagement les injonctions de l'occupant, d'où ce qualificatif qui sera donné à cette presse : "presse embochée". Le scénario se poursuit pour les images des pages suivantes qui illustrent les destructions subies par la ville de Visé sous le titre général : "Le bombardement de Visé". Intéressons-nous à une photo de la page 7 de la même revue qui porte l'entête suivante : "Les pigeons de Bruxelles". L'autorité allemande voulait absolument empêcher par tous les moyens la diffusion de renseignements d'ordre militaire. A cette fin le gouverneur général avait enjoint aux propriétaires de pigeons de l'agglomération bruxelloise (comme dans tout le pays d'ailleurs) de se dessaisir de leurs volatiles. Ceux-ci au nombre de 75.000 pour Bruxelles furent remisés dans un hall du Cinquantenaire.

Lire la suite

Contactez-nous

  • Chaussée de Wavre 517-519 1040 Bruxelles
  • Tél: 02 223 68 44 (le jeudi de 9h à 15h30)